AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ANNE ┼ the kingmaker's daughter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité


MessageSujet: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 16 Aoû - 3:28


✖ Anne Neville ✖
« fille du comte de warwick »

✖ WHO I AM ✖
Je suis venue au monde le 11 juin 1456 à Warwick Castle et comme vous l'aurez donc deviné j'ai 12 ans ans. Je peux également vous dire que je suis célibataireet hétérosexuelle par la même occasion. Que Dieu me préserve j'en suis fière. Bon sinon je suis fidèle aux Neville. Je issue d'une classe sociale aisée mais que voulez-vous, on ne choisit pas sa famille. Je fais partie des Neville, et allez savoir pourquoi, mais il arrive que l'on me confonde souvent avec Faye Marsay. Les gens sont vraiment prêts à n'importe quel mensonge ou bassesse d'esprit pour s'attirer les faveurs de certains.


✖ how i think ✖

QUE PENSEZ-VOUS DE L'ANGLETERRE ? ♦️ Anne ne connaît que l'Angleterre, où elle est née et a été élevée. Ses horizons se limitent d'ailleurs à son château natal de Warwick Castle et au palais de Westminster où elle séjourne parfois, lorsqu'il agrée à son père de se mêler aux intrigues de la Cour. Ne connaissant pas grand-chose des autres nations d'Europe, Anne n'a aucun autre standard avec lequel comparer l'Angleterre et s'en contente donc ; en fait, si le pays en lui-même ne lui est pas particulièrement cher, Warwick Castle l'est et elle détesterait devoir le quitter définitivement, dans l'éventualité d'un revers de chance pour sa famille.

POUR VOUS, QUI EST LE ROI LÉGITIME ? ♦️ Anne préfère de loin laisser les affaires politiques et autres intrigues de Cour au seigneur son père, qui jusqu'à présent ne s'est jamais trompé dans le choix de ses allégeances. Un Lancastre était roi au moment de sa naissance et le sera peut-être à nouveau ; quoiqu'il en soit, Anne sait que la place de la maison Neville sera alors aux côtés de celui qui leur assurera la sécurité, peu importe la couleur de sa rose.

QUE PENSEZ-VOUS D'EDWARD IV ? ♦️ Edward est le cousin du seigneur son père et donc par extension le sien. Bien qu'elle ne connaisse pas vraiment le jeune souverain, Anne sait qu'il représente pour les Yorkistes l'avenir de l'Angleterre, une nouvelle ère sous le règne bienveillant et calme de la rose blanche. Mais depuis quelques années, le roi se montre plus distant et indépendant vis-à-vis des conseils de Lord Warwick et Anne sait que l'opinion qu'a son père du roi est en train de chuter, d'une dangereuse façon.

QUE PENSEZ-VOUS D'ELIZABETH WOODVILLE ? DE SA FAMILLE ? ♦️ N'étant pas de nature à juger les gens sans les connaître, Anne ne peut néanmoins s'empêcher de se demander pourquoi le roi Edward s'est détourné du devoir qu'il avait envers l'Angleterre, suivant son coeur plutôt que sa tête. Élevée selon les principes du devoir et de l'obéissance, la jeune fille conçoit mal qu'un homme, souverain qui plus est, puisse ainsi négliger le bien du plus grand nombre - après tout, un mariage avec la princesse française choisie par Père aurait apporté à la maison d'York un inébranlable allié contre la maison de Lancastre. Par extension, Anne tient également la reine responsable de la perte d'influence de son père auprès du roi et donc de sa grandissante mauvaise humeur.

QUELLE RELATION ENTRETENEZ-VOUS AVEC LA RELIGION/DIEU ? ♦️ Son père affirme fréquemment que le Créateur n’exauce que très rarement la volonté de ses fidèles ; Anne a néanmoins beaucoup de difficulté à le croire, persuadée que Dieu est bon et a pour chaque homme et femme sur Terre une mission, un parcours tout tracé. Incertaine quant à ce qu'Il pourrait bien attendre d'elle, la jeune fille s'en remet néanmoins à son père, encore et toujours, persuadée que le chemin qu'il fait suivre à la maison Neville ne peut qu'être en accord avec ce que veut Dieu. Il lui arrive parfois de prier, bien qu'elle appelle toujours essentiellement les mêmes choses de ses prières : la santé et le bonheur pour les siens, un mariage heureux pour elle-même mais aussi pour sa soeur, une réconciliation entre son père et le roi, une fin définitive à la guerre entre York et Lancastre, et ainsi de suite.

CROYEZ-VOUS EN LA SORCELLERIE ? ♦️ Anne ne croit pas en l'existence d'entités surnaturelles qui ne seraient ni Dieu noi Ses anges ; elle sait cependant que certaines personnes le font, femmes et hommes aux intentions malveillantes dont elle a appris à se méfier et qui méritent de finir sur le bûcher où ils sont brûlés. Ce préjugé envers l'inconnu s'applique aux femmes qui vivent dans les bois et autres charlatans et s'est accentué depuis que Lord Warwick est persuadé que les femmes Woodville sont des enchanteresses, des sorcières.
✖ Me, Myself & I ✖

✖ Behind the screen ✖

prénom ou pseudo • bee
âge •  
sexe • damoiselle
comment as tu connu le forum ? • bazzart
présence • à peu près tout le temps en fait
autre chose ? • queen (soooon)
code du règlement •
Spoiler:
 

image by consolation-prizes # code by shiya.



Dernière édition par Anne Neville le Ven 23 Aoû - 4:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 16 Aoû - 3:28


✖ My Story ✖



« À Richard, duc d'York, en date du 11 juin 1456.
Mon épouse vient de donner naissance à un enfant, une seconde fille que nous comptons appeler Anne. Je ne vous cache pas ma déception, mon oncle ; il me faut un héritier, quelqu'un pour hériter de mes titres si jamais je devais mourir en combattant à vos côtés. Mais je ne perd pas espoir, puisqu'Anne et moi sommes encore jeunes, capables d'avoir d'autres enfants.
Dans tous les cas, notre Anne possède déjà une qualité : le bébé ne pleure jamais. Nous lui ferons un beau mariage, comme à Isabel ; filles ou pas, ce sont des Neville.
Toujours sincèrement vôtre,
Richard, comte de Warwick. »
***
La nourrice d'Anne ne perdit pas de temps pour expliquer à sa jeune maîtresse comment fonctionnait la vie ; chargée de lui apprendre la broderie, elle ne lui donna d'abord qu'un disgracieux fil de couleur incertaine, entre le brun et le gris. Anne en fut froissée. « Je veux du rouge », affirma-t-elle, du haut de sa cinquième année. « Du rouge, du vert et du fil d'or ; Izzy en a, elle. » La nourrice fit claquer sa langue contre son palais. « C'est parce qu'elle le mérite. Isabel ne court pas dans les escaliers, Isabel est obéissante et toujours courtoise. Tandis que toi, petite friponne, tu me forces en permanence à courir à travers le château pour te trouver. » Le ton était affectueux mais le reproche dur à entendre pour Anne, qui n'aspirait pour le moment dans la vie qu'à plaire à quatre personnes : ses parents, sa soeur et particulièrement sa nourrice. « Ce fil-ci est celui que tu mérites, pour le moment. » Anne reporta son attention sur le fil brunâtre, lui cherchant quelconque qualité. Mais non, vraiment, elle en était certaine : elle ne réussirait jamais à broder quelque chose de joli uniquement avec celui-là. Elle n'était pas certaine de comprendre. « Je veux plus de couleurs », insista-t-elle donc, les poings sur les hanches. « Tu n'auras jamais rien d'autre que ce qu'il plaira à Dieu de te donner, petite Anne. » Plus tard, lorsqu'Anne serait plus âgée, la nourrice changerait un peu son discours, lui expliquant que la couleur de son fil dépendait entièrement non pas uniquement de Dieu mais bien de son père et du mari qu'il lui choisirait. C'était un bien dramatique discours, pour être tenu à une petite fille, et Anne ne se souviendrait que d'une chose : qu'il ne lui fallait jamais se plaindre du fil qu'elle recevait.

***
Le seigneur son père décida de faire venir sa petite famille à la Cour quelques années après le couronnement d'Edward d'York, lorsqu'il jugea ses filles suffisamment âgées. La perspective de quitter le château de son enfance inquiétait un peu Anne, même si la presque totalité de ceux qu'elle connaissait et chérissait suivait Lord Warwick à Londres ; la nourrice, la plupart des domestiques et surtout Richard, qui était le frère du roi et le pupille de Père mais d'abord et avant tout l'ami d'Anne. Duc de Gloucester, qu'Edward l'avait officiellement titré, mais pour tous ceux qui le connaissaient il restait simplement Richard, bien qu'à la blague Anne s'amusait parfois à lui donner du Votre Excellence. Mais le temps que les deux enfants étaient autorisés à passer ensemble diminua grandement dès qu'ils firent leur entrée à la Cour ; Richard retrouvait là ses frères et ses soeurs ainsi que sa mère, sa vie d'avant. Mais tout était nouveau pour Anne qui ne pouvait s'accrocher qu'à Isabel, unique élément familier dans ce décor. Plus qu'une soeur, Iz était pour Anne une amie, une bouée à laquelle elle pouvait se raccrocher. De cinq années son aînée, l'enfant était persuadée que sa soeur devait par le fait même tout connaître du monde et il n'était pas rare qu'elle lui pose toutes les questions qui lui trottaient par la tête, celle à laquelle sa nourrice refusait de répondre.

Et elle lui en posa beaucoup, des questions, lorsque le roi décida quelques années plus tard qu'il souhaitait épouser Elizabeth Woodville, qui n'était que la fille d'un baron et d'une noble bourguignonne. Une roturière, pour reprendre les mots de Père, bien que maintenant elle était reine.  « Comment dois-je me présenter ? Dame Anne, la fille du comte de Warwick, ou dame Anne, la fille du Faiseur de Rois ? » Isabel soupira. « Comme tu le voudras bien. Et tiens toi plus droit, Anne ; tu as dix ans, pas trois. » Anne obtempéra promptement. Mais elle était toujours bien plus petite qu'Isabel, qui était grande, svelte et aussi jolie que la dame leur mère, laquelle avait en guise de consolation affirmé à sa cadette qu'elle possédait le calme et l'esprit de Père. C'était un bien maigre compliment. « Dois-je m'incliner à la reine ? » Un éclat de fureur passa dans le regard de sa soeur - il arrivait parfois à Anne de se demander si par hasard Iz n'avait pas un jour espéré être la reine d'Edward, elle qui était si polie, si courtoise et si digne de son rang. « Bien sûr que tu t'inclines à la reine. Mais au roi avant, et plus longtemps. Tu peux sourire au roi ; il est notre cousin, après tout, et doit tout ce qu'il possède à Père. Mais tu ne souris pas à la roturière. » Dans un certain sens, Anne ne partageait pas l'avis de sa famille ; les Woodville faisaient partie d'une certaine forme de noblesse, après tout, à tout le moins grâce au sang de leur mère. Mais plus ils s'infiltraient à la Cour, plus les Neville en étaient chassés, le comte perdant l'influence qu'il avait sur le roi. Anne n'avait pas tellement d'expérience, lorsqu'on parlait des questions politiques, mais elle était capable de sentir la fureur de son père et le mépris presque ouvert de sa parenté pour la nouvelle reine ; c'était d'ailleurs, à son avis, une mauvaise idée. Elle semblait quand même gentille, la reine, pas vrai ?

***
C'est une lettre expédiée à Warwick Castle qui modifia drastiquement l'opinion qu'Anne avait de la belle-famille du roi. Père en fit la lecture à voix haute pour que tous puissent l'entendre ; il jugea néanmoins préférable, ensuite, de lui en résumer le contenu. « Tu n'épouseras pas le duc de Gloucester, Anne. » Il semblait terriblement en colère. « Pas plus que toi le duc de Clarence, Isabel. » La mâchoire d'Iz se crispa un peu ; Anne se contenta de baisser les yeux au sol. La promesse d'une union entre les soeurs Neville et les frères du roi Edward avaient été faite voilà plusieurs mois. Le roi avait même donné son accord ! Anne savait les projets que Père avait pour elle et sa soeur - sans fils pour lui succéder, les filles du Faiseur de Roi devenaient ses uniques héritières et la jeune fille se doutait qu'il tâcherait de les marier le plus près possible du trône. Et Richard... comme il lui plaisait de s'imaginer son épouse, lui qui lui semblait posséder toutes les qualités ; n'était-il pas charmant, si doux et bon, si poli et courtois, galant comme les chevaliers dans les chansons ? On lui avait promis un mariage, Père avait promis et il les tenait toujours, ses promesses, comme quand il avait promis à Edward d'York de le faire roi. Pourquoi leur cousin refusait-il maintenant de rembourser sa dette ? Il leur devait sa couronne - c'est Père lui-même qui l'avait dit ! « C'est à cause d'elle. » Dans la pièce étaient rassemblés les membres de la famille élargie du comte de Warwick, en plus de ses soeurs dont les époux étaient fidèles aux Neville avant de l'être au roi ; et nul n'eut besoin de demander qui elle était.

Anne était venue au monde alors que son père tâchait de conquérir un trône à la maison d'York ; le choc n'en fut que plus violent lorsqu'elle comprit, quelques semaines après l'annonce de la rupture de ces presque fiançailles, que Père désormais travaillerait contre York. Ou, à tout le moins, contre la tête actuelle de la maison. Mais, comme à son habitude, la jeune fille s'efforça de ne pas prêter attention à la couleur du fil à broder qu'on lui donnait. Après tout, le résultat serait sensiblement le mal, si elle faisait ce qui lui était demandé, son devoir envers sa famille et son père.

image by consolation-prizes # code by shiya.



Dernière édition par Anne Neville le Ven 23 Aoû - 4:03, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 16 Aoû - 7:24

Bienvenue plus officiellement Anne Very Happy
Les Neville aussi deviennent trop nombreux... C'est préoccupant Arrow

En tout cas hâte de lire ton histoire Smile
Revenir en haut Aller en bas

♣The White Queen♣
avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 03/07/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 721
◆ LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 16 Aoû - 8:02

Oh Oui Anne !! Bienvenue sur le forum de manière plus cérémonial ! J espère que tu t y plairas ! Bon courage pour ta fiche,n hésites pas à nous mp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 16 Aoû - 8:24

bienvenue parmi nous I love you
Anne est un très bon choix
Revenir en haut Aller en bas


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 11/07/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 641

MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 16 Aoû - 9:03

AANNNNNNNNNNNIIIIIIIIIEEEEEEEEEE  
Les sister Neville vont gérer vous allez voir  
Bon ben sinon bienvenue Razz
Et si tu as des questions n'hésites pas  

_________________
   
pretty face and electric soul
Oh that grace, oh that body. Oh that face makes me wanna party. He's my sun. Will you still love me when I got nothing but my aching soul ? -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 16 Aoû - 10:17

Et je te souhaite la Bienvenue
Je te l'ai déjà dis, mais c'est un très bon choix de personnage
N'hésite pas si tu as la moindre question surtout cute
Hâte de lire l'histoire de Anne et surtout te voir la jouer IRP

Edward.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 15/08/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 239
◆ LOCALISATION : A Londres

MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 16 Aoû - 10:32

Bienvenue  

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 16 Aoû - 15:28

Je te le dis officiellement, bienvenue  
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Sam 17 Aoû - 2:50

Aaww merci les gens  
Et les Neville vont plus que gérer, héhé

Normalement je devrais pouvoir me mettre à mon histoire d'ici samedi soir ou encore dimanche, ça va dépendre de comment va la vie *sors*.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 23 Aoû - 9:25



Bienvenue sur TWOR !


Bon eh bien je te valide ! Ta fiche est vraiment bien écrite . Les éléments importants de l'histoire d'Anne sont bien là cute. Et puis honnêtement ça se lit très très bien . Donc pour moi pas de soucis, pour la validation

Tu es validée ! Tu peux à présent aller recenser ton avatar dans le bottin. Tu peux également te rendre dans la partie liens pour te faire de nouveaux amis à la cour ou encore organiser tes rp's. Si tu le souhaites, tu as la possibilité de créer un scénario. Une fois ceci fait, tu peux aller faire un tour dans les demandes, sait-on jamais. Il t'es aussi possible de te faire aider pour ton intégration sur le forum, pour cela il te suffit de faire une demande de parrainage. Si tu as la moindre question n'hésite pas non plus à faire signe aux membres du staff, nous serons ravis de te guider sur le forum. Wink

Pour t'intégrer, tu peux également aller faire un tour du côté du flood ou viens sur la ChatBox pour t'amuser avec les membres, tu verras on ne mord pas.
Nous sommes très heureux de te compter parmi nous et espérons que tu passeras de très bons moments sur le forum.

A présent bon jeu sur TWOR !



©️ fiche par Eris



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter. Ven 23 Aoû - 9:40

MON AUTRE NIEEECE I love you comme je ne t'ai pas souhaité la bienvenue, je te dis félicitations pour ta validation, et à très vite sur ta fiche de liens
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ANNE ┼ the kingmaker's daughter.

Revenir en haut Aller en bas
 

ANNE ┼ the kingmaker's daughter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE WARS OF ROSES ♕  :: La rose de ce matin est éclose :: L'adoubement :: Au coeur du complot-