AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Henry Holland - Dat vis quod oratio negat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Ven 9 Mai - 18:32

En construction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Ven 9 Mai - 18:33

+1

Les enchères sont ouvertes pendant le chantier ! Ouvert à tous les liens !   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 15/08/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 239
◆ LOCALISATION : A Londres

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Ven 9 Mai - 20:08

Un lien ça te dit Henry ?  cute 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Ven 9 Mai - 20:56

Bien sûr ma chère Margaret !

Aurais-tu déjà une intrigue en tête ? Des pistes que tu préfèrerais explorer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 15/08/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 239
◆ LOCALISATION : A Londres

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Sam 10 Mai - 20:12

Margaret veut tout faire pour récupérer son fils, qu'elle voit déjà comme le futur roi d'Angleterre, elle veut aussi la mort d'Elizabeth Woodville. On pourrait peut être voir quelque chose autour de ça ? Very Happy

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 8:23

Bonne idée.
Voilà ce que je te propose. Vu l'âge de Margaret et Henry, les liens familiaux et leur parti, je pense qu'on peut partir sur le fait qu'ils se connaissent depuis longtemps. Ça me paraît intéressant parce que les caractères sont très différents mais très forts ce qui donne beaucoup de possibilités ! Ça donnerait des sujets de frictions et d'éloignement – par exemple je vois bien Henry titiller sa cousine sur sa "sainteté" et probablement à l'inverse je suppose que Margaret aurait quelques petits commentaires diplomatiques à faire sur la grande "piété" d'Holland... Ce n'est qu'un exemple. Mais à l'inverse il reste des sujets forts de rapprochement comme leur engagement inconditionnel pour les Lancastre ce qui fait d'eux des alliés, et du fait de bien se connaître, des alliés dont ils connaissent la loyauté. Ce qui est rare et plutôt précieux par les temps qui courent...
En gros, pour simplifier, il font partie du même clan, et parce que c'est tellement évident et naturel, tout ce qui peut les voir s'emporter l'un contre l'autre ne pourrait jamais suffire à la rupture. D'autant que je pense qu'il pourrait y avoir une certaine fierté (ce qui joue pas mal dans leurs caractères il me semble) Henry à compter une femme aussi déterminée et loyale que Margaret parmi les Lancastre, et Margaret d'avoir un cousin aussi actif dans la guerre contre les York. Dans le fond l'un comme l'autre sont aussi passionnés même si ça s'exprime de manière différente.
Et on peut donc imaginer que depuis l'exil des Lancastre de nombreux courriers se sont échangés entre eux.

Et je verrais bien toute la relation sur cet espèce de paradoxe feu et flamme qui n'arrive jamais pour autant à briser les liens.
Par exemple, concernant Henry Tudor, Holland pourrait être au courant des ambitions de Margaret pour son fils et se montrer très réprobateur sur le fait qu'elle parie sur la mort de leur roi légitime et de son héritier. Néanmoins il est convaincu comme elle que le jeune Tudor est légitimement le 2ème prétendant au trône (après Edouard fils de Margarat d'Anjou donc), et puisqu'il faut ajouter les liens familiaux, Henry Holland ferait partie des personnes sur lesquelles Margaret pourrait compter pour prendre soin de son fils quoi qu'il advienne à l'avenir.
Enfin concernant Elisabeth Woodville, je pense qu'on part sur les grands complots pour faire tomber sa jolie tête et rendre la couronne à qui de droit ^^

Est-ce que ça te parle ? Des choses à modifier ? Approfondir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 04/09/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 181

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 11:19

Alors le lien entre Anne et henry est déjà défini, mais en ce qui concerne ma petite Izzy, j'avais déjà un lien avec un ancien Henry. En fait, Izzy verrait un peu le lancastre comme un grand méchant-loup, il lui ferait peur et ce dernier n'aurait jamais réellement fait attention à la demoiselle, c'est la progéniture d'un traitre selon lui.

Si ce lien te convient, on peut le garder, mais si tu as une autre idée ou quoi, n'hésite pas !   

_________________
deep in the shadows ◈
▽ I want to hide the truth, I want to shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 15:12

Oui ça me va tout à fait !
On peut peut-être rajouter une petite anecdote pour expliquer la sainte frousse d'Izi ? Elle aurait pu être témoin d'un de ces fameux accès imprévisible de brutalité d'Henry, dans les années 1957-61. J'imagine que dans cet intervalle il y a pu y avoir des moments où ils ont été au même endroit au même moment, vu les changements de pouvoir fréquents, les probables tractations, essais de traités, reddition, etc.
Suite à cette anecdote et/ou parallèlement, conscient de l'effet exercé sur la fille d'un grand ennemi il aurait pu s'amuser ici ou là à la terroriser encore plus. Non pas en la maltraitant mais simplement en évoquant quelques actes passés - vrais ou non.. (a) - en noircissant le trait... Rien que durant son passage comme gardien à la Tour de Londres (le chevalet de la Tour est surnomé "the Duke of Exeter's daughter" depuis son passage je crois ^^) il doit y avoir plein de gentilles petites histoires à raconter aux petits enfants.  Very Happy 
Qu'en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 04/09/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 181

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 15:35

Je pense que c'est une très bonne idée ! Very Happy
Bon ben c'est parfait alors I love you

_________________
deep in the shadows ◈
▽ I want to hide the truth, I want to shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 17:03

C'est parfait !   
L'une d'entre vous deux souhaiterait-elle un sujet rp ? Ou une correspondance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 15/08/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 239
◆ LOCALISATION : A Londres

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 18:04

Henry tout ce que tu as dis j'adore ♥️ Je n'ai rien à ajouter, c'est vraiment complet et ça me plait  Canard 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 04/09/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 181

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 18:18

Pourquoi pas une correspondance ? I love you
Par contre je n'ai pas réellement d'idées... Henry pourrait réponde à la lettre qu'Anna a envoyé ? t'en penses quoi ?

_________________
deep in the shadows ◈
▽ I want to hide the truth, I want to shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 18:35

Ravie que ça te plaise Margaret ! Very Happy

Anne : j'en dis que vu le contenu et surtout la fin de la dernière lettre, l'écriture risque d'être un exercice frustrant pour Henry ! Donc fun pour moi   
Vivement le retour des Lancastre dans leur sweet home ^^

EDIT :J'ai une question malgré tout après relecture de la lettre. Anne commence par annoncer son retour au château familial (en Angleterre donc et normalement devenu propriété d'Anne d'York) tout en étant heureuse d'y revoir son frère... J'ai du mal à comprendre du coup.
Et sinon, si retrouvailles proches il y a, peux-tu me préciser dans quels délais ? Comme ça je pourrai écrire une réponse cohérente. Merci d'avance soeurette !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 04/09/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 181

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 19:28

Oui alors pour pour le retour au château, c'est une erreur de ma part   
Pour les retrouvailles, ça ne devrait pas tarder Very Happy Je pense les faire se retrouver au prochain event, qui ne devrait pas tarder donc si t'es ok, ils se retrouveront en France Very Happy

_________________
deep in the shadows ◈
▽ I want to hide the truth, I want to shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 19:39

C'est rien c'est l'espoir qui a parlé ! Un peu en avance sur l'Histoire c'est tout ! ^^
Bien sûr que ça me va pour les retrouvailles ! Very Happy
Eh bien je me mets à la lettre alors. Elle sera sans doute plus courte que la tienne, car je n'imagine pas vraiment Henry du style littéraire, j'espère que ça ne fera rien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 04/09/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 181

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 19:47

Oh non du tout ! Very Happy Et puis la mienne était longue, car c'était mon histoire Razz

_________________
deep in the shadows ◈
▽ I want to hide the truth, I want to shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 20:19

Eh bien voilà qui est fait ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 04/09/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 181

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Dim 11 Mai - 20:26

Je te réponds dans la semaine   

_________________
deep in the shadows ◈
▽ I want to hide the truth, I want to shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣The White Queen♣
avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 03/07/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 721
◆ LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Sam 31 Mai - 22:46

Henry Holland a écrit:

Enfin concernant Elisabeth Woodville, je pense qu'on part sur les grands complots pour faire tomber sa jolie tête et rendre la couronne à qui de droit ^^

Prenez garde je vous surveille tous   

Moi aussi je viens pour une demande de lien ! J'ai même une petite idée!
Elizabeth tenait par sa mère, une haute position à la cour des Lancastre, ce qui fait d'elle une dame d'honneur de la reine Marguerite. C'est donc presque évident que nos deux personnages ce soit rencontrés.
Henry étant un bel homme, les suivantes de la reine aurait pû constituer une sorte de gibier pour ce grand séducteur? Je ne veux pas me vanter , mais Elie était pas mal aussi dans sa jeunesse   . Tu me suis toujours? C'est là que mon idée de lien se disperse un peu , avec plusieurs options
1) Elie aurait repoussé les avances d'Henry  Sex  entrainant chez lui une sacrée colère  Evil or Very Mad 
2) Ou alors, elle aurait fait un peu son "allumeuse "   en écoutant les propos charmeur d'Henry mais au final , elle le rejette. Bon du coup, il serait encore plus vexé que dans la première solution
3) Il y aurait eu une vague amourette   (on peut définir cela plus tard)

Dans tout les cas, Elizabeth n'a aucune envie que cette partie de son passé soit connu de tous. A l'heure actuelle, Henry et elle n'ont aucunes relations puisque ils vivent à des endroits différents , avec des ambitions opposés.  Le Lancastre que tu es pourrais aussi lui en vouloir, d'avoir changer de camp voire trahir son roi.
Quant à Elie, elle chercherait surement à t'éliminer . Officiellement parce que tu es un Lancastre, officieusement pour que cette histoire ne s'ébruite pas

Sinon j'ai une bonne nouvelle pour toi! En épousant Edward , je suis devenue ta belle soeur ( dans mes bras)   Et ta fille à épouser mon fils ainé! On forme une grande famille   

J'ai enfin fini mon discours, tu peux retourner à tes occupations. N'oublie pas de t'agenouiller devant ta reine, si on se revoit un jour  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Mar 3 Juin - 9:52

Aha ! Big Sister nous observe ! ^^

Alors alors.. Ca m'a l'air intéressant tout ça mais je voudrais juste préciser deux-trois choses avant. Henry est un croqueur de femmes certes, mais pas toutes. Ce qui s'explique par son caractère : ça n'étonnera personne mais il n'est pas du genre chevalier courtois, et par conséquent ce n'est pas un séducteur au sens strict du terme. D'ailleurs, faire la cour, ce n'est pas son truc : c'est long, demande des efforts, de la diplomatie et sans garantie de succès, bref ! C'est pas pour lui ^^. Sa façon de "séduire" à lui est très animale et entreprenante.
C'est la raison pour laquelle je le vois plus se consacrer à deux types de femmes : les petites oies blanches et autres faibles femmes facilement impressionnables - qui constitue un gibier facile et lui donne de surcroît le plaisir presque littéral de la chasse et de la domination - et à l'inverse les femmes aux mœurs légères qui ne risquent pas de le faire lambiner longtemps avant l'ouverture des joyeusetés.
Charmant bonhomme hein ^^''''

Or Elisabeth n'entre pas dans ces deux catégories. Du coup pour moi, même s'il a dû comme tout homme reconnaître la beauté de la jeune femme, et en nourrir quelques songes interdits aux enfants, je ne le vois pas vraiment avoir tenté de la séduire.
Maintenant si Elie a joué les allumeuses... Là les choses sont différentes   
Reste à savoir pourquoi Elisabeth se serait lancée dans une si périlleuse entreprise - peut-être déjà des raisons politiques ? En tous cas dis-moi si ça te paraît crédible ?

Si c'est le cas, alors les étincelles d'Elie avaient toutes les chances de parvenir à leurs fins, venant d'une Lancastre et très belle femme. En tous cas de mon côté, pour le début, ça donne en retour le type de "séduction" (les guillemets semblent vraiment inévitables..) dont j'ai parlé plus haut. A voir ensuite pour le développement en fonction des motivations et de la réaction d'Elisabeth.

Cela dit je trouve le principe très intéressant : ça va envenimer leur saine relation actuelle !    
Vive les grandes familles !


En tous cas merci de ton discours et naturellement je ne manquerai pas de m'agenouiller devant Marguerite d'Anjou lorsque je la verrai !   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣The White Queen♣
avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 03/07/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 721
◆ LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Mar 3 Juin - 12:03


A côté de moi, Big borther c'est du pipi de chat effectivement Wink



Ahh je suis contente que mon idée de base te plaise. En tout cas, ça ne me gêne pas du tout de voir Elizabeth cherchait à attirer Henry dans ses filets pour de multiples raisons même.
Dans un premier temps, on peut dire que cette « relation » peu prendre place lors de son arrivée à la cour. Je ne sais pas si Margaret D’Anjou a toujours eu confiance en les Holland ?

Dans le cas contraire, elle aurait pû demander à la fille de sa meilleure amie, de laisser trainer ses oreilles …. Histoire de se tenir au courant des derniers agissements de ton personnage qui est tout sauf paisible on doit en convenir. C’est pour cela qu’Elizabeth aurait souhaiter devenir « amie » avec Henry. Après celui-ci aurait pû s’en rendre compte, ce qui aurait attirer des problèmes sur mon personnage. Ou alors quand celui-ci serait devenu trop entreprenant, Elie aurait était capable de te le dire directement.

Sinon, peut être que ça serait la mère même d’Elizabeth , Jacquetta aurait pû chercher à se que sa fille se rapproche d’Henry . Peut être par jalousie ? Les Holland étant une grande famille Lancastrienne, les Woodville auraient pû se sentir menacé dans leurs positions à la cour.

Ou même à cela on peut ajouter un peu d’opportunisme de la part d’Elizabeth. En effet à son arrivée à la cour elle avait à peine 15 ans et n’était pas encore marié avec son premier époux. Elle savait fort bien que les relations entre Henry et son épouse étaient exécrables. Alors peut être que dans ses rêves les plus fous, elle eu un jour rêvait de devenir duchesse d’Exter . Seulement, c’est une idée plus qu’irréaliste donc je pense que personne n’en aurait eu vent. Cependant, cela rajoute une raison supplémentaire pour mon Elie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Mar 3 Juin - 16:11

Ca ne va pas du tout : à force d'être aussi machiavélique Elie va finir par être vraiment sympathique pour Henry ! Au secours les dilemmes !  Razz 


Bref ! Plus sérieusement. J'aime bien toutes tes raisons. Côté Marguerite, je ne peux pas me prononcer à la place de la joueuse, même si pour moi Holland a toujours été totalement loyal à la famille royale. Mais pour le reste, c'est comme tu préfères. Ca peut être un peu de tout ça d'ailleurs. Je ne pense pas qu'Henry aurait craché sur l'idée d'avoir une nouvelle femme, bien lancastrienne cette fois, si la 1ère disparaissait malencontreusement...    Ni qu'il ait totalement abandonné l'idée d'ailleurs ^^

Bref du coup comme je l'ai dit, le méchant loup se serait donc lancé dans la chasse de son aguicheuse. Et pour la suite tout dépend du succès ou non de cette chasse. Parce que je le vois très mal digérer un simple "non" (ne parlons pas d'un "restons amis"   ) et comme il n'est pas franchement du style à s'embarrasser de scrupule et de gentille mesquinerie en guise de revanche... Donc en fonction dont Elisabeth réagira à son propre succès en matière de séduction, je pourrais te proposer les réactions de Holland.
Enfin dans tous les cas, je ne suis pas certaine qu'il ait plus envie qu'Elie de raconter l'histoire sur tous les toits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣The White Queen♣
avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 03/07/2013
◆ MISSIVES ENVOYEES : 721
◆ LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Mer 4 Juin - 16:18

Hum c’est une bonne question, justement. Peut être que au bout d’un moment Elizabeth aurait pû voir cela comme une sorte de jeu. Seulement, je l’imagine mal « perdre » sa vertu facilement. Surtout que rapidement après son arrivé à la cour, on lui a vite trouvé un fiancé.
On peut donc imaginer qu’a la fin, elle se soit sentie un peu piégé dans son propre piège. Cela étend dit, je me doute bien qu’Henry ne se soit pas satisfait d’un petit « non ».
Du coup je m’étais dis que l’arrivée de la guerre ou du moins la naissance des grosses tensions , elle aurait quitter la cour sans rien dire à Henry. De cette façon, il n’y aurait pas eu de fin propre à cette histoire. Cela laisse les personnages un peu dans le flou, même si il est certain qu’aucun des deux ne soit fier de cela. Et puis avec la fin du régne des Lancastre, beaucoup de gens sont morts. Ainsi, personne n’est au courant de ce qui s’est passé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


◆ DATE D'ARRIVEE : 08/05/2014
◆ MISSIVES ENVOYEES : 57

MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat Mer 18 Juin - 16:19

Je suis partante sur le principe mais j'ai juste besoin d'une petite confirmation temporelle.
Le "jeu" de Liz commencerait à son arrivée à la Cour et s'achèverait avec la radicalisation du conflit. Ca s'étale sur combien de temps ? Parce que si c'est trop long, ça risque de ne pas coller. Il faudrait peut-être décaler ?
(désolée je pinaille je m'auto-fouette !    )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Henry Holland - Dat vis quod oratio negat

Revenir en haut Aller en bas
 

Henry Holland - Dat vis quod oratio negat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE WARS OF ROSES ♕  :: La rose de ce matin est éclose :: Entrez sur mes terres :: Mes rencontres-